Publié par Laisser un commentaire

Pourquoi devenir un Youpreneur ?

Pourquoi vouloir devenir Youpreneur ? Quelle est la différence entre un youtubeur et un youpreneur ? Comment être un youpreneur et vivre de sa chaîne Youtube sans avoir des millions d’abonnés ? Pour ceux qui cherchent comment gagner sa vie sur Youtube, je vais vous expliquer les avantages et inconvénients du “métier” de youtuber.

youpreneur

A lire aussi : Comment devenir infopreneur à succès ?

 

Qu’est-ce qu’un Youpreneur ?

Tout d’abord, commençons par le définition de ce qu’est un youpreneur.

Un youpreneur c’est la contraction de “Youtube” et “entrepreneur”. C’est quelqu’un qui entreprend via Youtube.

Mais pas qui entreprend au sens de Youtubeur, genre Norman fait des vidéos, qui fait des vidéos humoristiques.

Plutôt quelqu’un qui entreprend en donnant des conseils aux gens.

Quelques exemples de youpreneurs à succès : David Laroche, Alexandre Cormont, Théophile Eliet, etc.

Je suis moi-même youpreneur grâce à mes chaînes Diary of a French PUA, Le Grivois et Argent Content.

 

Pourquoi vouloir devenir Youpreneur ?

Comme je vais vous l’expliquer ci-dessous dans l’article, les youpreneurs gagnent plus d’argent en faisant moins de vues que les youtubeurs. Ce sont des métiers qui utilisent la même plateforme mais avec une approche différente.

Un autre argument pour vous donner envie de devenir youpreneur c’est que Youtube est une plateforme qui a le vent en poupe : deuxième plus gros moteur de recherche au monde, rachetée par Google, le format vidéo a de l’avenir et va exploser de plus en plus dans les années à venir.

Les gens vont de moins en moins aller lire des articles sur Internet, ils vont préférer qu’une personne leur explique ou leur montre en vidéo comment ils doivent faire telle ou telle chose.

Il s’agit donc d’un métier d’avenir !

 

La différence entre un Youtubeur et un Youpreneur ?

Un youtubeur

Un youtubeur c’est quelqu’un qui fait principalement du divertissement. Squeezie, TiboInshape, Mohammed Henni, ce sont des youtubeurs…

Et la plupart monétisent leur audience avec la publicité (l’un des pires moyens de gagner de l’argent en ligne) et les posts sponsorisés (placements de produits).

C’est une façon de gagner un peu d’argent, certes, mais on reste éloigné de la création de valeur quand on est juste youtubeur ou influenceur.

Du coup, il faut énormément d’abonnés et de vues pour gagner assez de sous et en vivre. C’est pour ça qu’il y a peu de youtubeurs qui vivent de leur art. On pense à ceux qui ont plusieurs centaines de milliers d’abonnés et qui sont les plus connus.

Le contenu des youtubeurs a tendance (pas toujours) à expirer rapidement. Qui irait regarder les vidéos de TiboInshape sur le salon du fitness de 2016 en 2019 ? Ce sont des vidéos qui ont généralement une courte durée de vie.

De plus, le fait de vouloir monétiser par la pub ou par des posts sponsorisés ne garantit pas l’objectivité du youtubeur. Il n’est pas indépendant. Il risque de brider sa créativité pour rester dans les clous de ce qui autorisés par le règlement de YT, il va se sentir obligé de dire du bien d’un produit même s’il ne l’a jamais testé pour garder le sponsor d’une marque, etc.

Éventuellement, le youtubeur va sortir un livre (qu’il n’aura pas forcément écrit lui-même) ou un jeu de société pour mettre du beurre dans les épinards.

Youtubeur ou youpreneur ?

Moi je pense qu’il est préférable d’être youpreneur… même si on a beaucoup moins de vues… parce qu’on gagne plus d’argent et qu’on peut donc davantage impacter le monde ! Même si être youtubeur n’empêche pas de faire du business, je préfère le statut de youpreneur.

Après, tout dépend des objectifs de chacun : si vous cherchez la notoriété et la reconnaissance, il vaut peut-être mieux essayer youtubeur.

Un youpreneur

Un youpreneur a relativement peu de vues par rapport à son nombre d’abonnés sous chaque vidéos. Les gens ont tendance à être moins impliqués dans les commentaires aussi.

Pourquoi ? Parce que sauf à mettre du divertissement dans ses vidéos, le youpreneur donne du contenu plus “sérieux”.

Or, les gens sont feignants donc entre les vidéos sérieuses (associées au travail/à la réflexion) ou les vidéos de chat où ils vont juste rigoler et se divertir sans se prendre la tête… la plupart choisissent la seconde option. Même si elle mène moins loin dans la vie. La plupart des gens ne réussiront pas car ils préfèrent faire semblant de se bouger que de se bouger vraiment. La plupart n’agissent pas.

Il y a aussi beaucoup de gens qui se sont abonnés, ont changé ce qui n’allait pas dans leur vie, et n’ont plus besoin de regarder les vidéos mais restent abonnés (tant mieux).

Néanmoins, le youpreneur a heureusement besoin de moins de vues pour gagner sa vie, car il est plus proche de la création dans la chaîne de valeur.

De plus, ses vidéos sont des actifs. La plupart du contenu créé est sans date d’expiration. Par exemple, quand je fais une vidéo “comment séduire une fille ?”, les conseils seront les mêmes dans 10 ans. Donc la vidéo peut potentiellement me rapporter des clients pendant 10 ans.

L’affiliation

Ensuite, voyons comment un youpreneur monétise son audience ?

La première option est l’affiliation.

Il parle d’un produit et met dans la description de sa vidéo un lien affilié pour les gens qui sont intéressés par les produits.

Le youpreneur gagne un % sur les ventes sans que ça augmente le prix d’achat du client. Il amène des clients au vendeur. C’est un scénario gagnant-gagnant-gagnant.

Par contre, le youpreneur met sa réputation et la pérennité de son entreprise en jeu à chaque fois. Si vous choisissez cette option, ne parlez que des produits que vous pourriez recommander à vos parents, que vous avez testés et appréciez personnellement !

Ses propres formations

La deuxième option c’est de vendre ses propres produits (des ebooks, des formations vidéos, etc.)

J’ai une chaîne sur la séduction et la sexualité et je vends donc des formations de drague et de sexe. C’est dans la continuité de ma thématique et donc ça vend. Evidemment, si je sortais une formation sur l’écologie, je ne m’adresserais pas à la bonne audience. Même si l’information était également pertinente. Il ne suffit donc pas d’avoir  une audience mais une audience qualifiée pour ce que vous envisagez de vendre.

Le youpreneur peut aussi proposer du coaching et des ateliers physiques (séminaires, conférences, etc.)

Juste un bémol, je ne vous conseille pas en tant que youpreneur de seulement faire du contenu sur un réseau social (Instagram, Youtube) mais il vous faut un contenu texte (blog) et audio (podcasts) en plus. Pourquoi ? Google à l’écrit reste le premier moteur de recherche du monde et le contenu audio a le vent en poupe aussi.

En fait, pour bien réussir dans la durée, être youpreneur n’est qu’un élément du succès. Il faut en fait être infopreneur au sens large.

>> Découvrez la formation Infopreneur Content ! <<

N’hésitez pas à checker ma formation Infopreneur Content dans laquelle je vous explique (entre autres choses) comment avoir des réseaux sociaux qui sont suivis et qui vous aident à générer de l’argent !

Etre youpreneur permet d’avoir un business en aidant des personnes concrètement. Même si les youtubeurs ont aussi de l’utilité car ils offrent du divertissement aux gens.

youtubeur

 

Conclusion sur le débat youtubeur/youpreneur

En conclusion, les youtubeurs font principalement du divertissement . Ce qui n’empêche pas ceux qui réussissent le mieux de faire du business après.

Ils font plus de vues que les youpreneurs mais c’est plus difficile pour eux de gagner leur vie qu’avec les vues de personnes plus qualifiées que peut avoir un youpreneur qui résout les problèmes que les gens rencontrent dans leur vie.

Pour le dire autrement, on gagne plus avec 10 000 vues en tant qu’entrepreneur de Youtube qu’en tant que youtubeur. Un youtubeur peut faire des millions de vues mais gagner le SMIC. Un Youpreneur peut faire quelques milliers de vues et gagner un salaire à 5 chiffres.

De plus, quand vous êtes youpreneur, vous éduquez les gens, les inspirez, leur proposez des solutions, les aidez à atteindre leurs objectifs, etc. C’est gratifiant ! Les gens sont prêts à payer pour vos services. Je trouve ça incroyable par rapport à un youtubeur qui peut être un idole mais n’avoir aucun sens des affaires. Ceci dit, déjà, mettre de la bonne humeur ou faire des reportages sur des sujets intéressants c’est cool aussi.

Les deux métiers ont l’énorme avantage de permettre d’être indépendant géographiquement. Lequel choisirez-vous ?

 

Votre coach business,

Fabrice Julien

PS : abonnez-vous à ma chaîne Youtube ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *