Publié par Laisser un commentaire

Vocation : comment trouver votre voie ?

Comment trouver sa vocation ? Comment connaître sa vocation ? Qu’est-ce qu’une mission de vie ? Comment trouver sa voie ? Et comment choisir sa voie ? Grâce à mon business sur la séduction, je ne vois pas le temps passer c’est ouf ! J’adore ! Et vous, quelle est votre raison d’être ?

trouver sa voie

Cet article a pour but de vous aider à avoir une vie qui vous inspire encore davantage. Cela devrait vous rendre plus riche, plus heureux ou heureuse. Et cela vous rendra donc plus séduisant(e) encore !

Saviez-vous que se sentir utile professionnellement est plus important pour les êtres humains qu’avoir un bon couple ? Quand on n’est pas heureux dans son job, on déprime plus que quand on est en couple avec une personne qui ne nous correspond pas… bon, il ne s’agit pas de se marier avec son job non plus mais vous comprenez…

Saviez-vous que beaucoup de personnes ne supportent pas d’être à la retraite ou de revendre leur entreprise ? Ils dépriment à fond…

Il est donc primordial pour vous de connaître votre vocation afin d’avoir un métier qui vous fasse vibrer, dans lequel vous vous épanouissez !

Mais n’attendez pas la nuit des temps pour vous lancer : rester 1 an sans bosser c’est rarement bon pour l’estime de soi, même si on a de l’argent !

Je vais donc vous aider à essayer de comprendre un peu mieux ce qu’est votre vocation afin de vous aider à vous lancer au mieux et à ne pas vous tromper.

 

Qu’est-ce qu’une vocation ?

Une vocation c’est un mouvement intérieur par lequel on se sent appelé par Dieu.

Si on est moins spirituel, on peut dire que c’est une inclination ou un penchant pour une profession ou une activité.

 

Qu’est-ce qu’une mission de vie ?

Votre mission de vie, au sens spirituel, c’est votre projet de vie. Cela consiste en donner du sens à votre vie au-delà des choses extérieures et matérielles. A trouver ce qui vous nourrit intérieurement. A vous sentir connecté à quelque chose de plus grand que vous.

Vous connecter à une mission de vie vous rend inarrêtable, permet d’attirer les bonnes personnes à vous, et à davantage atteindre vos objectifs.

Un objectif ça s’atteint mais la mission de vie c’est perpétuel.

Une mission de vie ça peut être une cause, l’envie de faire une différence, de changer les choses, d’aider les gens dans un domaine, etc.

Chacun a sa définition de réussir sa vie, moi, ce qui m’intéresse c’est que vous exprimiez votre potentiel.

Remarquez que votre mission de vie n’a pas besoin de devenir un métier. Elle peut mais ça peut aussi être un hobbie ou un truc que vous faites de manière bénévole.

Y’a pas qu’une forme dans la matière d’ailleurs pour la remplir d’ailleurs.

Alors, comment trouver sa mission de vie ?

 

Comment trouver votre vocation ?

Comment trouver sa voie : Posez-vous ces questions

Je vais vous poser un certain nombre de questions. Laissez venir les réponses qui viennent, cela devrait vous aider à trouver votre vocation.

1/ Comment trouver sa vocation : Si vous aviez 1 milliard sur votre compte bancaire mais que vous deviez travailler quand même, vous feriez quoi ?

Si vous ne travailliez pas pour l’argent, autrement dit.

2/ Comment trouver sa voie : Autorisez-vous à imaginer une vie idéale, ça serait quoi votre job ?

Ici, oubliez la pression du regard des autres et de leur jugement, oubliez aussi la cohérence à utiliser un diplôme que vous avez obtenu difficilement… si vous pouviez repartir de zéro, sans vous accrocher à votre ancienne vie, vous feriez quoi ?

Les chances de réaliser un fantasme sont faibles car on n’en perçoit alors que les avantages et pas les inconvénients. Votre vocation, votre mission de vie ou votre job de rêve ont forcément des inconvénients. Mais une phase de rêve est nécessaire pour trouver sa vocation. Après, et seulement après, vous vous demanderez les inconvénients et le prix à payer pour ça.

Autorisez vous à rêver trop grand (pour dans plusieurs années). Ou même à rêver petit (pour dans quelques mois… ou même, il n’y a pas de honte à vouloir faire un métier “modeste”).

3/ Comment trouver sa vocation : Y a-t-il un truc qui vous fait vous dire : “si je pouvais être payé pour faire ce truc-là, ce serait génial” ?

Vous aimez faire quoi dans la vie qui apporte de la valeur aux autres ?

On est jamais meilleur que quand on s’éclate au service des autres…

4/ Comment trouver sa voie : Quel talent naturel on utilise ou remarque chez vous ?

Essayez d’apporter de la valeur aux autres… parfois, notre talent fait tellement partie de nous qu’on ne le voit pas, mais on impact le monde. Et vous, quel talent naturel chez vous impacte le monde et comment ?

Peut-être que c’est normal pour vous mais que ça a de la valeur pour d’autres personnes. Il s’agit en fait d’apporter des choses perçues comme ayant de la valeur.

Comment trouver sa vocation : Identifiez vos besoins

Identifiez ce qui vous remplit et ce qui vous fait vous sentir vide dans votre situation actuelle. Et dans vos situations professionnelles passées.

1/ Comment trouver sa voie : Qu’est-ce qui vous manque ou vous a manqué ?

Ici, il s’agit de ne pas confondre l’inconfort que vous avez peut-être ressenti à être challengé par votre taf. Ne fantasmez pas uniquement les gens ou les choses qui vous soutiennent. C’est plutôt les choses que vous deviez faire mais qui vous vidaient de manière disproportionnée. Les choses où vous vous disiez “c’est pas moi ça !”

2/ Comment trouver sa voie : Qu’est-ce qui vous nourrit ou vous a nourri ?

Trouvez les ingrédients qui font que ci ou ça vous plaît.

3/ Comment trouver sa voie : Qu’est-ce qui vous donne de l’énergie ou vous a donné de l’énergie ?

Vous faut-il de la nouveauté ? Des contacts humains ? Le côté créativité ? Je ne sais pas ce qui important pour vous mais votre vocation professionnelle remplit forcément ce qui est important pour vous.

Je parle ici de vos valeurs profondes ou de vos besoins prioritaires…

4/ Comment trouver sa voie : Tirez-en des conclusions

Avec qui ou quel type de personnes travailler ? Avec qui arrêter de travailler ? Que faire davantage ? Quoi arrêter ?

Comment trouver sa vocation : Voyez-en les inconvénients

Idéalement, vous devriez aimer aussi les problèmes, risques et inconvénients que peut engendrer votre vocation ou votre mission de vie. Avez-vous toujours envie d’y aller ?

Si oui, vous aurez moins de problèmes de motivation que les autres. Vous allez voir votre résilience par rapport aux difficultés décuplée.

Les difficultés ne sont pas censées vous arrêter si c’est vraiment votre chemin. Vous pouvez avoir peur, ça c’est normal, c’est pour équilibrer le fantasme que représente votre métier, mais vous devriez avoir envie d’y aller quand même.

Surtout, allez y à votre rythme aussi. Il ne faut pas vous en demander trop trop vite pour ne pas craquer.

Comment trouver sa vocation : Testez

Vivez un maximum d’expériences, rencontrez un maximum de personnes inspirées et inspirantes (je parle de gens qui font un truc qui leur plaît et que quand elles en parlent sont touchées par ça).  Notez ce qui vous plaît plus ou moins.

A lire aussi : Réseautage : définition, pourquoi et comment réseauter, utilité du networking

Rencontrez des gens, regardez des films, lisez des livres, etc. Notez quand vous êtes inspiré et par quoi !

Comment trouver sa vocation : Cherchez des solutions

Maintenant, passez en mode recherche de solutions.

Comment pourriez-vous être bien payé pour faire ce que vous aimez ou ce qui vous inspire ?

Notez toutes les idées qui vous viennent…

trouver sa vocation

 

Essayez de rendre votre vocation concrète

Comment trouver sa voie : Le métier existe déjà et est populaire

Selon ce qu’est votre vocation, il est possible qu’elle puisse être réalisée à travers une activité professionnelle (salariale ou entrepreneuriale) reconnue ou bien même sous forme de bénévolat.

Par exemple, si votre vocation est de sauver des vies, vous pouvez faire médecin. Soit fonctionnaire à l’hôpital, soit lancer votre propre cabinet. Soit même bénévolement.

Il n’y a pas de honte à être salarié(e) ou fonctionnaire, si vous avez un fort besoin de sécurité c’est peut-être pour vous. Je parle beaucoup de l’entrepreneuriat parce que ça me correspond mais ce n’est pas pour tout le monde.

Bref, si vous êtes certain que la forme existe dans le monde actuel et que les gens sont prêts à acheter des marchandises ou des prestations de service que vous aimez faire, vous êtes sauvé(e) !

Personnellement, au lieu d’être coach en séduction, j’aurais pu être formateur en communication en entreprise. Ça aurait sans doute été plus facile et mieux vu ! Mais ce n’était pas ma mission de vie et je le sentais bien.

Comment trouver sa voie : L’idée existe mais est difficilement abordable

Quand j’ai commencé, il y avait une dizaine de coach en séduction en France. Et très peu en vivaient bien.

Aujourd’hui, on est une cinquantaine. Mais ça reste quand même un métier difficilement abordable et où il faut persévérer et être super motivé pour percer.

J’ai réussi parce que j’étais passionné, prêt à tout. Je me formais sans relâche, etc. Je savais au fond de moi que c’était ma mission de vie. C’est comme ça que je suis devenu excellentissime et donc que des gens sont prêts à bien me payer pour bosser avec moi.

En plus, dans mon job de coach en séduction, j’essaie de mêler un peu tout ce que j’aime.

J’adore le développement personnel mais pas tout au même niveau !

J’aime l’humour, par exemple, et de temps en temps j’en fais dans mes vidéos Youtube.

J’adore parler cash, rappeler parfois le bon sens, faire rire, écrire. Je pourrais passer des heures à écrire…

Pour revenir à vous : trouvez vos rêves et trouvez vous !

Si votre truc c’est de faire du cinéma, c’est difficile mais possible, et vous pouvez sans doute facilement commencer par de la figuration. Commencez par là ! Lancez-vous vite !

Comment trouver sa voie : Impossible d’être payé pour ça

Peut-être que vous vous dites “impossible d’être payé pour ça”. Mais ça ne veut pas dire que c’est vraiment impossible.

Bien plus de choses sont possibles que ce que l’on pense. Je connais un gars qui vit grâce au  compte Instagram qu’il a créé pour son chien (il a beaucoup d’audience, fait de l’affiliation, de la pub et des placements de produit).

En plus, les clients changent d’avis, le monde change, peut-être que les autres n’ont pas bien compris leurs clients… bref, rien n’est impossible. Il y a de place encore.

Vous pouvez tenter de créer un produit sur ce que pour quoi vous pensez être impossible d’être payé puis l’améliorer en prenant en compte les feedbacks de vos clients.

Essayez aussi de rencontrer des gens qui réussissent déjà dans un truc qui ressemble à ce que vous voulez faire.

Vous pouvez vous donner un an pour essayer et tester de vivre de ce que vous pensez impossible. Vous ferez les comptes après mais croyez-y et donnez votre maximum ! Et soyez prudent, faites-le en ayant le chômage, par exemple, au début (ou gardez votre job pour vous couvrir).

Demandez-vous :

Comment éviter les obstacles et s’ils arrivent quoi faire ?

Quelles sont les 3 actions prioritaires à faire aujourd’hui pour vous rapprocher de votre objectif ?

trouver sa mission de vie

 

La transition de comptable à coach en séduction

Une chose qui m’a aidée à passer de comptable à coach en séduction c’est que j’ai pu utiliser dans le cadre de mon activité nouvelle tout ce que j’avais appris sur les sociétés dans mon ancienne activité.

En gros, ça a créé une passerelle entre les deux métiers et ça m’a aidé moralement à me dire que je n’avais pas perdu mon temps.

Aujourd’hui, quand je discute avec mon expert-comptable, je sais de quoi je parle, je sais ce que je veux, et il aura du mal à me pigeonner sur les prix.

Si vous pouvez relier votre ancien métier et vos anciennes capacités à votre nouveau boulot, vous allez être bien plus fort(e) pendant cette période de transition qui peut être difficile.

Comment trouver sa voie : Exercice

Déterminez avec quel type de personnes (clients, collègues) vous avez envie de bosser ?

Dans quels lieux ? Quelle ambiance ?

Quelles sont les activités que vous aimez faire ? Créativité, utiliser vos mains, enseigner, prendre la parole en public, rester solo sur votre ordi…

Listez vos capacités et vos forces (ce qu’on dit de vous, ce que vous aimez chez vous).

Tirez-en les conclusions sur comment vous pouvez faire ce que vous aimez ou ce qui vous correspond en étant (bien) payé(e) ?

 

Votre coach business,

Fabrice Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *