Publié le Laisser un commentaire

Les indicateurs clés de performance (KPI)

kpi

Les indicateurs clés de performance (KPI). Un indicateur clé de performance (ICP) – KPI en anglais – est un indicateur utilisé pour l’aide à la décision dans les organisations. Les ICP sont utilisés particulièrement en gestion de la performance organisationnelle.

Un indicateur clé de performance permet de répondre aux objectifs suivants :
– évaluation,
– diagnostic,
– communication,
– information,
– motivation,
– progrès continu.

 

Qu’est-ce que les KPI, key performance indicators, indicateurs clés de performance ?

Bonjour à tous, bonjour à toutes, c’est Fabrice Julien, coach, auteur et expert en business. Dans cet article, nous allons parler des indicateurs clés de performance.

Relevez vos indicateurs de performance

Alors, quels sont les indicateurs clés de performance ? Si vous commencez un business ou que vous avez envie de scaler, d’augmenter, etc, c’est bien de tenir un recueil, une feuille Excel ou autres où vous relevez vos indicateurs et vous voyez leur évolution. Alors au début, les indicateurs clés seront le chiffre d’affaires, c’est-à-dire ce que vous encaissez, ainsi que vos charges, donc ce que vous dépensez pour votre activité. Cela sera vraiment le résultat du chiffre d’affaires moins les charges, cela calculera votre résultat de façon basique, avec donc des indicateurs basiques.

Coût par lead et coût par client

Après, si vous cherchez des indicateurs plus profonds, si vous vous mettez à faire de la publicité par exemple, là vous allez regarder le coût par lead, c’est-à-dire qu’en dépensant tant d’argent, vous allez connaitre combien vous avez de nouveaux inscrits à votre liste de diffusion, à votre newsletter. Cela vous donne un coût par lead. Vous savez combien de leads deviennent clients, et ça vous fait un coût par client. Il faut voir combien un prospect vous coûte et combien un prospect vous rapporte en moyenne pour voir si c’est rentable. Tout ça, ce sont des indicateurs que vous devez tenir, le nombre de frais fixes, de frais variables.

Les frais fixes et les frais variables

Les frais variables seront la publicité. Par exemple vous ne faites pas forcément autant de publicité tous les mois. Les frais fixes seront votre local, le loyer qui est fixe chaque mois. Il faut obtenir des indicateurs clés de tout ça, entre vos frais fixes et vos frais variables…

Coût par call

Entre vos coûts par client, vos coûts par lead, vos coûts par appel téléphonique, vos coûts par call. Il faut savoir tout les combien de call vous vendez par exemple, si vous payez des prestataires pour faire des appels ou est-ce que vous les faites vous-même, le coût en temps, ou le coût en argent si vous payez un prestataire.

Ceci est relatif surtout au closing téléphonique.

Combien de visites/d’abonnés pour combien de ventes

Au niveau des indicateurs, vous pouvez voir combien de visites vous avez sur vos pages de vente, le nombre d’achats et de ventes. Ce sont des indicateurs à surveiller. Vous pouvez aussi surveiller vos indicateurs d’abonnés, c’est-à-dire le nombre d’abonnés par mois que vous avez sur YouTube, sur Instagram, sur Facebook, sur un réseau social qui vous sert vraiment à faire votre communication.

Mon conseil est d’avoir une feuille sur laquelle vous tenez à jour des indicateurs clés de votre business. Si votre business est basé sur YouTube, vous pouvez avoir le nombre d’abonnés, le nombre d’inscrits à la newsletter par rapport au nombre d’abonnés à votre chaîne YouTube. Tenez à jour tout ça ! Ça va vous permettre de rectifier le tir et parfois de trouver là où ça ne va pas, et là où ça va.

 

Savoir quels sont les produits et les offres qui vous font vivre

Essayez aussi de voir le nombre de ventes de vos produits. Vous verrez quels sont vos produits les plus vendus, quels sont les produits qui vous rapportent le plus, quels sont vos produits avec lesquels vous perdez votre temps à en faire de la publicité, parce que ça n’intéresse pas les clients, où il faut revoir le marketing. Tenez une feuille Excel avec les indicateurs de votre business pour pouvoir les surveiller, ça va vous aider à avancer plus vite.

De toute manière, il faut se professionnaliser. Quand vous faites un business, vous débutez, vous générez du chiffre, vous voyez pour les charges, vous faites une start up. Mais par contre, quand vous voulez passer au niveau supérieur, c’est bien d’avoir des indicateurs et de les suivre, ça va vous aider, que ce soit en business, ou dans d’autres domaines.

Moi, je suis coach en séduction en plus d’être coach business. Quand j’étais vraiment à fond sur le terrain, j’avais des feuilles Excel, je notais combien de filles j’aborde, combien de filles j’embrasse, avec combien de filles je couche. Ce mois-ci, j’en suis qu’à deux, il faut que je me dépêche cette semaine, etc, ça m’aidait vraiment beaucoup. Dans tous les domaines, ça vous aidera de tenir à jour méthodiquement vos indicateurs.

 

Vidéo Youtube : Les indicateurs clés de performance (KPI)

Voilà pour cette vidéo sur les indicateurs clés de performance, j’espère vraiment que ça vous aidera. Si c’est le cas, n’hésitez pas à mettre un like sous la vidéo, à commenter s’il reste des questions j’y répondrai avec grand plaisir, à vous abonner à la chaîne et à activer la cloche pour ne pas rater les prochaines vidéos, et à me suivre sur les réseaux sociaux Instagram, Twitter, Facebook, etc. Pensez à rejoindre le groupe privé Argent Content pour venir discuter avec d’autres entrepreneurs du web comme nous, parler argent, parler finances, etc.

Les amis aussi, téléchargez votre heure de formation offerte dans la description de la vidéo à la première ligne, vous la trouverez facilement, je vous explique comment je me suis vraiment professionnalisé. Au début je gagnais 800 euros avec mon blog, comment j’ai fait pour passer de 800 euros à 2000 euros subitement, et ensuite comment j’ai mené mon site de 2000 euros par mois à plus de 10 000 euros. Voilà, moi je vous dis à bientôt, et que le dieu du business soit avec vous, je vous souhaite beaucoup de succès les amis.

Votre coach business qui trouvait que c’était important de parler des KPI,
Fabrice JULIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *