Posted on Laisser un commentaire

Mon avis sur Monsieur Cédric Annicette et QLRR

Dans cet article, j’aimerais vous donner mon avis sur Cédric Annicette, aussi connu sous le pseudo de Monsieur Cédric et sur son séminaire QLRR Live (Quitter la rat race).

A voir aussi : Mon avis sur Olivier Roland et son livre

Qui est Cédric Annicette (Monsieur Cédric)

Cédric Annicette est né dans la région parisienne (dans le 95) et a aujourd’hui 37 ans.

Il possède aujourd’hui plusieurs sites dont Attitude Business et Forme Attitude. Cédric a aussi lancé “Des livres pour s’enrichir”, une sorte de maison d’édition qui fait des résumés de livres business.

Il a aussi une ligne de vêtements “Gros argent” et il a été millionnaire à 33 ans.

A lire : Lire des livres pour devenir riche (mon top 10)

J’ai découvert Cédric Annicette l’année dernière en faisant quelques recherches sur Google. Puis, quelques jours plus tard, un peu sur coup de tête, je me suis inscrit pour QLRR (son séminaire Quitter la rat race). 997€ la place, tout de même… J’pense que Cédric Annicette est un très très bon marketeur pour le coup.

Mon avis sur Cédric Annicette (Mr Cédric)

J’ai appris quelques trucs en suivant Cédric Annicette. Par exemple, il a été l’un des premiers à me parler de partir vivre sur l’île Maurice pour payer moins d’impôts.

J’ai aussi appris ce que c’est exactement qu’il appelle du “gros argent” c’est à dire 10000€ par mois. Je pensais qu’il fallait gagner beaucoup plus pour être légitime dans ce milieu mais c’est malheureusement difficile quand on n’est pas dans des thématiques bien précises. Donc merci à lui pour sa franchise sur ce point-là.

Ce que Cédric m’a surtout apporté, sur le plan de mon business, c’est d’être un peu plus un “requin”. J’étais clairement trop un bisounours avant de découvrir sa façon de faire. Je vendais peu cher et je faisais pas mal de suivi.

Personnellement, j’ai voulu lui poser une question lors d’un webinaire puis par mail et je n’ai jamais eu de réponse autre que celle de son assistante “je suis navrée mais effectivement, il y a tellement de participants et tellement de questions, ça défile vite et du coup Cedric fait de son mieux pour répondre au maximum.”

Du coup, aujourd’hui, non, je ne traite pas mes clients comme ça du tout (ce n’est pas ma philosophie du business) mais je vends plus cher.

Je n’aime pas trop non plus le côté “je me la pète” à montrer ses bagnoles, Lamborghini ou je ne sais pas quoi sur Insta. Après je comprends, pour convaincre les gens de lui acheter ses formations, il montre qu’il a réussi. Mais là encore ce n’est pas ma philosophie…

monsieur cedric

Mon avis sur QLRR (le séminaire Quitter la rat race)

QLRR Live a eu lieu durant un week-end au mois d’octobre à Paris. Il y avait 3000 personnes. Ca faisait quand même une sacrée foule.

Globalement, je n’ai pas appris grand-chose dans les interventions faites pas des pros. A deux ou trois exceptions près, notamment sur l’immobilier.

Surtout qu’on ne pouvait pas voir toutes les interventions car il y avait deux salles en parallèle. Et que Cédric voulait encore vendre le replay !

Par contre, j’ai fait quelques rencontres sympas en off. C’est toujours bon pour le réseau

Monsieur Cédric faisait le show, n’oubliant pas de rappeler régulièrement à qui voulait l’entendre que lui il était riche, que lui avait un bateau, etc.

Je pense que QLRR, c’est à faire une fois dans sa vie au moins. Néanmoins, il y avait beaucoup de débutants qui venaient pour “trouver une idée de business”. Je ne pense pas que ce soit la meilleure approche parce qu’ils avaient beaucoup l’air d’être là en dilettante. Même si c’est toujours mieux de commencer sur des bases solides en sachant où l’on va ! 🙂

A la fin, il voulait encore nous vendre un mastermind à 10000€ l’année. Et encore, fallait postuler pour y rentrer s’il jamais il daignait nous accepter. Moi ça ne m’a pas plu du tout comme approche, je ne pense pas que je lui rachèterai un truc un jour. Mais j’respecte.

qlrr

Votre coach business,

Fabrice Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *